Nos prises en charge en équithérapie

Les suivis que nous proposons

Prises en charge classiques

Les suivis les plus classiques se réalisent sous forme de séances et hebdomadaires de 45 minutes à 1 heure, sur une durée minimale de 4 à 6 mois, à jour et horaire fixe. Ils visent à accompagner psychologiquement et à moyen terme les bénéficiaires dans une recherche de changement, d’amélioration face à un handicap ou une maladie ou encore d’évolution sociale.

Selon le projet individualisé, ces séances peuvent être :

  • individuelles : ce qui est souvent préférable pour garantir les meilleures conditions de suivi et d’adaptation des séances
  • collectives, pour 2 à 6 participants : lorsque les demandes viennent d’institutions ou établissements médico-sociaux, ce format permet d’optimiser les temps de déplacement et de mutualiser les séances pour plusieurs patients dont les besoins spécifiques convergent
Tous nos thérapeutes proposent ce type de suivi, sur tous les sites où nous intervenons.

Thérapie brève assistée par les équidés

Il s’agit de séances en groupe constitué (couple, famille, équipe,…) ou en individuel, de 45 minutes à 1h30, qui se réalisent soit en séances isolées, soit en programme d’1 ou 2 séances par mois pendant 2 à 6 mois. Ce travail, encadré par 2 co-thérapeutes assistés par plusieurs chevaux, s’adresse plus particulièrement à des enfants d’au moins 8 ans, à des adolescents ou à des adultes ayant besoin d’aide pour surmonter une difficulté, qu’il s’agisse ou non d’une pathologie.

La Psychothérapie Assistée par les Equidés (PAE) est un modèle de thérapie systémique (autour de la communication et des interactions) originaire des Etats-Unis, qui encourage la créativité, l’adaptation, invite à découvrir ses potentiels, et se centre sur l’ici et le maintenant dans une approche dynamique, métaphorique et expérientielle. Elle ne cherche pas à résoudre immédiatement des problèmes ou difficultés, mais bien à accompagner chacun dans la compréhension de sa situation et la recherche de ses propres solutions.

Ce cadre de thérapie peut s’avérer très adapté concernant des difficultés individuelles (addiction, estime de soi, irritabilité, stress, baisse de l’humeur…), de difficultés relationnelles (tensions dans le couple, rapports parents-enfants, manque de collaboration dans un groupe, conflits hiérarchiques…) ou de difficultés collectives (motivation de groupe, problèmes de communication dans une équipe, management…).

Ce mode d’accompagnement est aussi adapté aux demandes de supervision ou d’analyse de pratiques professionnelles.

Très spécifique et sur mesures, nous proposons ce type d’accompagnement à Vincennes ou sur site.

Programmes d’équithérapie à vocation de recherche

L’IFEq propose une consultation-recherche visant à développer les connaissances sur l’équithérapie et ses effets, avec le soutien d’étudiants, chercheurs et/ou porteurs de projets. Ces programmes ont pour premier objectif le recueil de données cliniques afin de participer à des publications à caractère scientifique et au développement de l’équithérapie.

Ces consultations s’organisent en programmes courts de 4 à 10 séances d’équithérapie réparties sur 2 à 8 mois entre octobre et juin, avec des rendez-vous fixés par avance. Les bénéficiaires sont sélectionnés d’après les critères des études concernées : le travail n’est donc pas nécessairement aussi centré sur les besoins spécifiques de chaque patient que les séances plus classiques. S’il s’agit bien de suivis en équithérapie réalisés par des professionnels qualifiés, une partie des techniques et des séances peut avoir un caractère expérimental ou non-conventionnel, et certaines séquences (évaluations, phases témoin) peuvent se dérouler hors la présence des chevaux.

Les consultations-recherche se déroulent à Vincennes, les jeudis après-midi, et sont menées par Nicolas et Delphine.

Les publics que nous accueillons

Suivant les domaines de compétence de chacun de nos équithérapeutes, nous pouvons intervenir au bénéfice de publics variés de par leur âge (de la naissance à la fin de vie) comme de par leurs besoins spécifiques.

Problématiques de l’enfance

Nos prises en charge accueille en majorité des patients enfants (à partir de 3 ans) ou à des adolescents souffrant de pathologies mentales ou de handicap intellectuel comme :

  • les troubles envahissants du développement (autisme type Kanner, syndrome d’Asperger, syndrome de Rett, ou forme atypiques) ;
  • les troubles spécifiques du développement (dysphasie, retard de langage, dyspraxie)
  • les troubles intellectuels (retard mental, trisomie 21, X-fragile…) ;
  • le polyhandicap ;
  • ou les troubles de l’attention ou du comportement (hyperactivité).

Problématiques de l’adulte

Nous intervenons également au bénéfice d’adultes en situation de handicap mental ou de souffrance psychique, notamment :

  • les troubles de l’humeur (dépression, bipolarité) ;
  • les troubles intellectuels (retard mental, déficiences, séquelles d’AVC, troubles liés au vieillissement) ;
  • les troubles anxieux (phobies, stress, anxiété généralisée, psychotraumatismes).

Problématiques sociales

Nous exerçons aussi dans le champ social, chez l’enfant, l’adolescent et l’adulte, par exemple :

  • enfance en danger, suivi de mineurs non-accompagnés ou de publics migrants
  • problématiques d’insertion professionnelle ou sociale
  • difficultés en lien avec l’isolement ou la précarité
  • difficultés de l’adolescence, addictions, conduites à risque, troubles du comportement

Autres publics

Enfin, nous pouvons intervenir en équithérapie dans le cas de problèmes psychomoteurs, de troubles du langage ou de la communication ou de difficultés émotionnelles (manque de confiance en soi…), ou encore dans le cadre d’un travail autour des répercussions psychologiques liées à des situations particulières (séparation parentale, deuil, échec scolaire, isolement, maladie…) ou liées à des handicaps moteurs ou sensoriels.

Déroulement des prises en charge

Lors d’un premier entretien, avec ou sans le ou les bénéficiaires, nous définissons ensemble les besoins spécifiques pour lesquels vous souhaitez que nous intervenions par la médiation du cheval ou du poney. Ces besoins deviennent ensuite nos axes de travail et constituent les objectifs des séances d’équithérapie.

Nous pouvons ainsi être amenés à travailler avec le cheval dans toutes sortes de contextes et d’activités autour du cheval : découvrir le cheval ou le poney, son matériel et son environnement, le toiletter, communiquer avec le cheval en liberté, jouer ou interagir avec un cheval tenu en longe, observer les chevaux au pré, se relaxer allongé sur le dos du cheval, réaliser des parcours, imaginer et jouer une histoire, nourrir et soigner les chevaux…

Chaque activité est proposée, adaptée et évaluée en fonction des objectifs fixés et des désirs du patient.

Chaque situation est unique, chaque personne est différente
→ il n’existe pas de séance d’équithérapie type, et nous construisons notre intervention pour qu’elle s’adapte au mieux aux besoins du patient et aux objectifs fixés.

Il est généralement préférable que les séances se déroulent sans la présence de tierce personne, que ce soit la famille ou les accompagnants institutionnels, car cela modifie l’attitude des patients et peut nuire à la spontanéité sur laquelle repose une partie du travail avec le cheval.

Mais il est aussi généralement indispensable que nous puissions échanger sur ce qui se passe pendant et entre les séances, afin de pouvoir affiner notre intervention et permettre une transmission.

C’est pourquoi nous demandons habituellement aux familles et accompagnants de ne pas assister aux séances, et leur proposons un temps d’échange avant et après chaque séance, la transmission d’un compte-rendu plus détaillé chaque année, notre participation aux réunions éducatives ou institutionnelles, et (avec l’accord du patient) de nous accompagner tout au long d’ 1 ou 2 séances par an.